Cinéma

Au Coeur de l’Océan: Monter à bord !

on
25 décembre 2015

Tragique épopée, Au Coeur de l’Océan, est le genre de film d’aventures que nous aimerions voir plus souvent. Basé sur l’histoire vraie du baleinier l’ESSEX, qui inspira le romancier Herman Melville pour son oeuvre Moby Dick. Connu de tous, le livre raconte l’histoire de Capitaine Achab et de son obsession autodestructrice pour retrouver et détruire la baleine légendaire du nom de Moby-Dick. Cette cinématographie nous fait découvrir la vraie histoire, différente certes, mais tout aussi intrigante que celle que nous connaissons.

Dirigé par la main experte de Ron Howard (Apollo 13, Rush), ce film nous décrit non seulement les circonstances épouvantables  presque apocalyptiques qui ont causé le naufrage de l’ESSEX, mais également l’histoire de la survie, physique et mentale, de l’équipage qui fut relégué au statut de naufragés pendant 90 jours, à une distance de plus de 2000 kilométrages de la terre.
1

Mettant en vedette Chris Hemsworth (The Avengers, Thor, Rush) , Tom Holland (Locke,  The Impossible), Benjamin Walker (Abraham Lincoln, Flags of our Father) et Cillian Murphy (Inception, The Dark Knight),  Au Coeur de l’Océan est la surprise dont nous avions besoin avant Noël. Cette histoire fantastique et plaisante peut faire chavirer quiconque dans un monde sous-marin imaginaire gouverné par une magnifique baleine géante.

Le film commence lorsque l’écrivain, Herman Melville, rencontre l’un des derniers survivants du vaisseau l’ESSEX, Tom Nickerson, âgé seulement de quatorze ans lorsqu’il vécut cette effroyable tragédie. L’ancien marin relate les mésaventures de l’équipage et révèle alors des secrets bouleversants qui l’ont changé à tout jamais.

2

La splendeur des images en début de film est époustouflante. La photographie est impressionnante et frappante, que ce soit les décors maritimes, les scènes de tempête, les bancs de baleines nageant au-devant du navire, le naufrage ou même la baleine elle-même. À travers ces images éblouissantes, Ron Howard nous rappelle discrètement que l’homme n’est rien face à l’immensité de la nature.

La révélation des secrets composent la deuxième partie du récit de Nickerson. Faits inimaginables, inconcevables comme le cannibalisme pour survivre en mer sur de simples radeaux à la dérive sont évoqués. L’imagerie sur le déclin des marins est éloquente avec la dégénérescence des corps ou bien l’acharnement de la lutte contre les éléments (tempête, soleil etc…).

Arrive alors la séquence poétique où Chase, le second du capitaine regarde dans les yeux de la baleine et là, subitement, la haine qu’il ressentait s’envole comme par magie. Surement l’une des scènes les plus mémorables de l’année 2015.
3

Plus qu’un simple film d’action,  Au Coeur de l’Océan nous dévoile que notre instinct de survie peut nous amener à remettre en question nos convictions et valeurs morales les plus profondes.

On peut saluer la performance des tous les acteurs et en particulier le travail de Chris Hemsworth. Bien différent de son rôle dans les films Marvel, il se jette corps et âme dans son personnage de second de Capitaine et passe en un clin d’œil du personnage fort et déterminé à un naufragé désespéré, anéanti au seuil de la mort.

Pour conclure, Au Coeur de l’Océan est un divertissement solide supporté par une bande sonore enivrante, une imagerie bouleversante et des personnages bien dépeints. En définitive, il s’agit également de la survie d’un équipage en perdition en plus du film d’actions promis par la bande-annonce, ce qui le rend plus attrayant.

Elodie Cure

 

TAGS

LEAVE A COMMENT

Elodie Cure
FRANCE

Blogueuse et Chroniqueuse spécialisée dans le domaine du cinéma et des séries.

News
Twitter Widget