Cinéma

Assassin’s Creed : Cantonnez-Vous aux Jeux

on
28 décembre 2016

Assassin’s Creed est une des licences les plus connues dans le monde des jeux vidéo. Dès la sortie du 1er jeu, Ubisoft a su développer un univers riche et vaste, mêlant histoire originale et gameplay astucieux. Ce n’était seulement qu’une question de temps avant que la franchise ne tente sa chance sur grand écran. C’est le réalisateur Justin Kurzel épaulé de sa star de Macbeth, Michael Fassbender qui ont choisi de relever cet lourd défi.

Précédé d’un buzz plus qu’enthousiaste, le film se voulait de satisfaire la demande des fans incontestés et de rallier de nouveaux adeptes à la saga. Malheureusement, l’un comme l’autre seront déçus devant cette anomalie cinématographique qui prétend être un Assassin’s Creed. Et pourtant on a vraiment voulu y croire, vraiment…

Credit : Assassin's Creed

Credit : Assassin’s Creed

A l’instar des jeux, le film se déroule dans un macrocosme fictif où deux sociétés secrètes aux idéaux opposés, les Assassins et l’Ordre des Templiers, s’affrontent depuis des siècles pour l’acquisition d’artefacts puissants. Grâce à un dispositif révolutionnaire l’Animus, Callum Lynch, héros encore inédit, revit les aventures de son ancêtre ménechme Aguilar de Nerva durant l’inquisition espagnole du XVe siècle. Il découvre alors qu’il est issu d’une lignée d’assassins, il assimile au fur et à mesure des aptitudes qui lui seront nécessaires dans le temps présent.

Au vue des sommes investies (pour rappel, 150 millions de dollars) et des talents impliqués dans le projet, nous étions en droit d’attendre un film à la hauteur de nos espérances les plus folles. Certes, la photographie est bonne, le paysage cinématographique reste fidèle à l’original et les costumes sont sublimes mais le scénario est fortement négligé.

L’un des problèmes majeurs de cette adaptation est qu’elle accorde trop d’importance à une histoire dénuée de tout sens et qui plus est, totalement ennuyeuse. Le manque de suspense gangrène dramatiquement l’intrigue en dépit de quelques bons moments d’actions. Les trois quarts du film se passent dans le présent alors que l’essence même des jeux est de vivre un voyage transcendant dans le temps et d’explorer une époque inconnue. Pour couronner le tout, il faut attendre presque une heure pour que les séquences de parkour sur les toits médiévaux ne commencent, ce qui pourtant est le vrai credo des gamers.

Credit : Assassin's Creed

Credit : Assassin’s Creed

Si il n’y a rien à dire sur les performances impeccables des acteurs, les personnages en eux-mêmes sont bien trop lisses, trop peu développés et se résument à des traits de caractères grossiers voire caricaturaux. Alors qu’Aguilar est un homme aux compétences enviables luttant sans cesse pour Dieu seul sait quelle raison, Cal est un protagoniste affreusement passif à qui l’on rabâche son importance et sa singularité à tout bout de champ. Quant au docteur Rikkin, interprétée par Marion Cotillard, il s’agit d’une scientifique antiviolence bien trop absorbée par son travail pour se rendre compte de la manipulation continuelle exercée par son avide de père (Jeremy Irons). On en vient à se demander comment des acteurs de ce rang peuvent être à ce point sous-exploités.

Après le fiasco de Blizzard avec son adaptation de Warcraft cette année, c’est au tour d’Ubisoft d’essuyer un lamentable ratage. Malgré un réel engagement de la part d’Ubisoft et des studios Fox, la franchise se prend les pieds dans le tapis. Bien que l’idée de base était plutôt affriolante, Assassin’s Creed le film est bien loin de tenir les promesses de son postulat. Il ne brille guère par son scénario et le public se perd très vite dans un non-sens et ennui interminable où les motivations des personnages, leur passé et leurs évolutions sont à peine évoqués.

A croire qu’une bonne adaptation de jeux vidéo relèverait presque de l’onirisme. Mieux vaut se cantonner aux jeux en attendant.

TAGS

LEAVE A COMMENT

Elodie Cure
FRANCE

Blogueuse et Chroniqueuse spécialisée dans le domaine du cinéma et des séries.

News
Twitter Widget