Séries

Lucifer : The Devil Is Back !

on
21 mai 2019

L’an passé, les fans de Lucifer pleuraient l’annulation de la série par la Fox. Quelques semaines plus tard, sous la pression houleuse, du mouvement #SaveLucifer mené par les acteurs eux-mêmes, Netflix annonce le rachat du show. Disponible sur la plateforme depuis le 8 mai, la nouvelle salve des diableries du Prince des Ténèbres en personne s’affichait comme plus sombre, sexy et violente que les précédentes.

Se concluant sur un cliffhanger explosif, la dernière saison de Lucifer confrontait Chloé (Lauren German) à la vérité sur son partenaire, ce qui conférait un fil rouge évident pour une suite. Marqué de l’estampille de Netflix, le show prend une toute nouvelle dimension en reprenant avec intelligence les ingrédients gagnants des anciens épisodes tout en y injectant une pointe de gravité emprunte des meilleurs binge-watching.

Crédits : Netflix

Ainsi, l’univers de la série regorge toujours autant d’imagination et nous offre des moments savoureux tels que le passage dans un camp de naturistes. À l’instar des anciens épisodes, les enquêtes légères abordées font écho aux états d’âmes des héros, notamment à celui du roi des enfers que l’on a rarement vu autant tiraillé. Sous couvert d’un chassé-croisé amoureux, on assiste à un dualisme moral intelligemment développé et poussé à son paroxysme avec l’arrivée de Eve, la première pécheresse. Le prince des ténêbres ne cesse donc de s’interroger sur son identité et ce qui le définit. Un questionnement intéressant qui permet à la série d’explorer plus que jamais l’aspect religieux et d’offrir un champ de réflexion globale sur les principes de croyances et de réalité.

Notre anti-héros cabaliste n’est d’ailleurs pas le seul à qui on accorde une importance primordiale dans ce renouveau. En effet, tous les personnages principaux, sans exception, sont animés par des troubles intérieurs qui leurs permettent de rentrer dans un processus de catharsis profond intelligible et passionnant. Même Linda, bien trop souvent reléguée au simple rôle de conseillère, hérite d’un arc narratif central fort. À croire que les scénaristes de la plateforme de streaming ont enfin compris que toute l’ossature du show réside dans la singularité de ses protagonistes.

Crédits : Netflix

Affichant un Tom Ellis plus dénudé que jamais, cette saison haute en couleurs fait revenir des lymbes le Diable en personne et en puissance. Le passage de Lucifer chez Netflix demeure un pur triomphe et un beau remerciement aux fans qui ont bataillé pour sa survie. Avec une fausse nonchalance et une vraie élégance, ces dix nouveaux épisodes sont de loin les plus émouvants et les plus réussis. Tout en respectant les codes déjà posés, la plateforme de streaming a su offrir une seconde vie à la série, qui on l’espère, ne s’arrêtera pas là.

TAGS

LEAVE A COMMENT

Elodie Cure
FRANCE

Blogueuse et Chroniqueuse spécialisée dans le domaine du cinéma et des séries.

News
Twitter Widget