Cinéma

Split : La Revanche de Shyamalan

on
21 février 2017

En ce début d’année, Mr Night Shyamalan (Sixième Sens, Le Village) semble décider à reconquérir son statut de réalisateur chevronné remis en question depuis peu.

Il y a encore trois ans, son nom était traîné dans la boue par la critique après son terrible échec After Earth mettant en scène le père et le fils de la famille Smith (Will et Jaden). Le temps de recharger les accus et de nous concocter une recette à sa façon, c’est en 2017 que Night contrattaque avec un petit bijou flambant neuf : Split. Certes, Split ne sera pas au goût de tout le monde mais il s’agit indéniablement d’une étonnante surprise.

Credit : Split

Credit : Split

Pour son grand retour, Mr Night Shyamalan nous invite à passer 90 minutes dans un sous-sol sinistre en compagnie de Kevin et de ses captives. Au grand dam de celles-ci, Kevin souffre gravement de troubles dissociatifs de l’identité plus communément connu comme le trouble de la personnalité multiple. Ainsi, pas moins de vingt-trois personnalités disparates cohabitent dans son corps et son esprit. Alors que certaines d’entre elles sont notamment mises en exergue, on apprend rapidement que chaque alter ego a conscience de l’existence de l’autre et que tous, sans exception, craignent l’infâme ‘Bête’. Parfois comparée à une simple fantaisie et d’autres fois décrite tel le summum de l’ignobilité, cette ‘Bête’ est en fait la dernière personnalité encore latente sur le point de se manifester de notre malade. Bien plus que cela, elle symbolise également une des facettes possibles de l’évolution humaine selon la vision singulière du réalisateur.

Avec cette trame décalée et inédite, Shamaylan injecte une gravité insoupçonnée à son projet en questionnant la capacité du cerveau humain. Quelles sont les limites du cerveau humain ? Est-ce que la souffrance physique et mentale peut révéler la voie vers une expansion transcendante de l’esprit et ainsi décupler les sens premiers ? C’est en tout cas la réflexion que nous offre ce long-métrage atypique et insolite. Kevin le dit d’ailleurs lui-même « Nous sommes ce que nous croyons que nous sommes »

Credit : Split

Credit : Split

A l’instar de son protagoniste principal, Split est un véritable monstre cinématographique qui ne vous laissera pas indemne. Puisant sa force dans une intrigue bien ficelée et un constant suspens, cette production est un exemple saisissant de rigueur et de génie. Il s’agit là d’une œuvre en perpétuelle métamorphose truffée de mystères et de révélations. Tout est calculé et pensé de façon à ce que le film est toujours une longueur d’avance sur le spectateur.

Sans oublier l’interprétation impeccable de James McAvoy dans la peau de Kevin. Déjà bluffant sous les traits d’un homme brisé aux addictions immorales dans le bien trop méconnu Ordure! Sorti en 2013, il semble s’en donner à cœur joie dans la peau d’un détraqué mental. L’acteur Ecossais nous démontre une nouvelle fois que les blockbusters ne lui siéent guère et que les films intimistes lui correspondent d’autant plus. On saluera aussi particulièrement la performance d’Anya Taylor-Joy, précédemment rencontrée dans the Witch, qui donne une réelle dimension à son rôle de jeune femme au passé tumultueux.

Credit : Split

Credit : Split

Très attendu au tournant par la critique, Split est un véritable coup de maître pour son réalisateur Mr Night Shaymalan. Grâce à cette prise de risque audacieuse, il redore son blason et réaffirme sa maitrise absolue dans l’art du suspens. Avec un certain plaisir sadique, Mr Night Shaymalan nous guide dès la première scène dans un labyrinthe psychologique dont la seule et unique destination est un dénouement plus qu’inattendu.

ATTENTION SPOILERS !!!
Vous serez surpris par l’apparition de Bruce Willis, ou plus exactement du personnage de David Dunn durant les dernières secondes de cette fin explosive. A la suite de cela, Shyamalan a déclaré Entertainment Weekly que l’histoire de Split était dérivé d’une intrigue initiale qui n’avait pas vu le jour dans le film Incassable. Le personnage de Kevin devait même y apparaître.
On ne peut donc s’empêcher de s’interroger sur la possibilité d’une suite d’Incassable. Mais si rien n’a été officialisé pour le moment, il est clair que Mr Night Shyamalan n’a pas fini de nous surprendre.

TAGS

LEAVE A COMMENT

Elodie Cure
FRANCE

Blogueuse et Chroniqueuse spécialisée dans le domaine du cinéma et des séries.

News
Twitter Widget